La foire aux questions de grammaire (1)


COI ou COS Katherine Damboise  - Tous droits réservés

QUESTION 1 : COI ou COS ?

QUESTION de Samir Samour :

"Bonsoir à tous ! Est-ce qu'il y a une différence entre COI et COS ? Merci !"

RÉPONSES :

  • Katherine Damboise : On appelle COS (complément d'objet second) le COI (complément d'objet indirect), lorsque le verbe a aussi un COD (complément d'objet direct). Attention : il faut évidemment que les deux complètent le MÊME verbe.
  • Catherine Winant : Oui, lorsqu'il y a un COD et un COI pour un même verbe, le COI est appelé COS. C'est clair pour moi, même si le COS est placé  avant le COD.
  • Katherine Damboise : Effectivement, Catherine :  lorsqu'il y a pronominalisation, le pronom COS peut se trouver AVANT le  COD. Exemple : Il lui envoie des fleurs. (Lui : pronom personnel. Fonction : COS du verbe "envoie". Des fleurs : groupe nominal. Fonction  : COD du verbe "envoie".)
  • NB : Dans la grammaire moderne, on ne parle plus de "complément d'attribution". 

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    caro (lundi, 10 avril 2017 11:04)

    Bonjour,
    Comment différencie t'on l'imparfait de l'indicatif et le plus que parfait de l'indicatif? Comment savoir si on est en présence d'une phrase active ou passive?
    Merci d'avance,
    Cordialement
    CL

  • #2

    Katherine Damboise (lundi, 10 avril 2017 13:33)

    Caro, vous avez les réponses à vos questions dans ma méthode de grammaire (séances S46 et S50). Téléchargez-vous tout, gratuitement, à l'onglet "accueil" de ce site.
    Par ailleurs, en allant sur ma chaîne Katherine Damboise sur YouTube, vous trouverez les vidéos qui accompagnent chaque séance. À bientôt !

  • #3

    Stef (mardi, 11 avril 2017 10:02)

    Comment on reconnaît la nature de la proposition subordonnée avec ce que ou à/ de ce que. Merci

  • #4

    Katherine Damboise (mercredi, 12 avril 2017 00:08)

    Stef, je vous invite à lire mon cours sur la proposition subordonnée relative (PSR) dite "périphrastique". On la trouve à partir de l'onglet "cours CRPE" (sommaire du site), puis il faut cliquer sur : "En savoir plus sur les PSR".
    https://www.francais2k.com/2016/11/25/en-savoir-plus-encore-au-sujet-des-psr-cours-3/

  • #5

    Katherine Damboise (mercredi, 12 avril 2017 01:16)

    De ce que / à ce que : ces locutions conjonctives introduisent, quant à elles, des propositions subordonnées complétives (à fonction COI).
    Dans la grammaire traditionnelle, on admet une proposition subordonnée conjonctive, à fonction " complément circonstanciel de CAUSE" du verbe de la principale. En effet, il est possible de remplacer la locution conjonctive par "parce que".
    Pour répondre à votre question de départ : comment identifier la nature de ces propositions ? Eh bien, seul l'entraînement le permet. Il faut bien assimiler les cours sur la distinction entre relatives et complétives. Ce n'est pas simple ! Même les linguistes en débattent...
    Au CRPE, il n'y aura pas de natures équivoques. Cela devrait être plutôt simple et évident.