La foire aux questions de grammaire (2)


Injonctif ou impératif ?  Grammaire Katherine Damboise

QUESTION 2 : TYPE INJONCTIF OU IMPÉRATIF ?

QUESTION de Sara Bel :

"Bonjour Katherine Damboise. J'ai une question à vous poser, si vous le permettez, bien sûr.

Est-ce que cette phrase : "Il faut s'arrêter au feu rouge." peut être considérée comme une phrase impérative ? Merci infiniment !"

RÉPONSES :

  • Katherine Damboise : Non, Sara, votre phrase n'est pas de type impératif. Toutefois, elle est de type INJONCTIF. Je vais vous expliquer...
  • Il existe trois types de phrases : le type déclaratif, le type interrogatif et le type injonctif. 
  • Le type INJONCTIF n'est pas toujours facile à différencier du type déclaratif. Parfois, c'est assez simple car le verbe principal est conjugué au mode impératif. Alors, on peut parler de "type impératif", mais il appartient toujours au type INJONCTIF. Exemple : Refermez la porte en sortant ! (La ponctuation est le plus souvent un point d'exclamation, mais il peut aussi s'agir d'un point.)
  • Sara Bel : Merci pour votre réponse !  Une phrase impérative comporte un verbe à l'impératif. C'est bien cela ?
  • Katherine Damboise : Exactement, Sara :  dans tous les autres cas, on parle juste de "type injonctif" lorsqu'il s'agit d'une phrase exprimant un ordre, une interdiction, un conseil. Cette phrase peut être verbale ou non. Exemple 1 : Il faut refermer la porte en sortant. Exemple 2 : Refermer la porte en sortant. Exemple 3 : Vous devez fermer la porte en sortant. Exemple 4 : Interdiction de laisser la porte ouverte en sortant !
  • Un bon conseil : ne parlez que de type injonctif, puisque le type impératif en fait partie. 😉 Attention à la ponctuation qui peut être un point OU un point d'exclamation.
  • NB : Dans ma méthode, et avec de jeunes élèves, je ne présente que des phrases impératives pour illustrer le type injonctif, car cela est bien plus simple à identifier. 

Attention : les programmes de l'école primaire, du 26.07.2018 ont modifié cette leçon. Désormais le type exclamatif devient une forme. Ainsi, ne demeurent comme TYPES que les véritables types d'énonciation : le déclaratif, l'injonctif et l'interrogatif. La forme exclamative rejoint la forme affirmative ou négative. Elle donne une information sur l'expression (joie, colère, exigence, etc.).