Révisons avec Jean de La Fontaine !

Révisons avec une fable de Jean de La Fontaine

"La Mort et le Bûcheron"

Télécharger
QUESTIONNAIRE à se télécharger
Katherine Damboise Tous droits réservés
La Mort et le Bûcheron Questions de nive
Document Microsoft Word 352.7 KB

Présentez succinctement le texte (siècle, époque, auteur, genre littéraire). 

Les corrigés des questions se trouvent plus bas, sur cette page.

Par ailleurs, vous pouvez agrandir textes et images en cliquant dessus.


QUESTION 2

Relevez les formes verbales et donnez-en le temps et le mode. Quelles remarques peut-on faire sur leur utilisation ?
(Beaucoup d'indices dans la vidéo de Romain Mediaclasse ! 😉)

QUESTION 3

Faites l’analyse logique de la première phrase (vers 1 à 4).

QUESTION 4

    Relevez et analysez les expansions du nom « Bûcheron ».

QUESTION 5

Bonsoir à tous, je vous rappelle la consigne 5, à partir de la fable "La Mort et le Bûcheron" : faites l'analyse grammaticale du vers 7 ("Quel plaisir a-t-il eu depuis qu'il est au monde ?").
[Peinture de Marc Chagall]

QUESTION 6

Samedi 23 mars, nous en serons à la sixième question concernant "La Mort et le Bûcheron".
« La machine ronde » : comment appelle-t-on ce procédé comparatif ?

QUESTION 7

Consigne 7 : Expliquez « chaumine » en donnant sa formation et en citant deux mots de la même famille.

QUESTION 8

Analysez : « d’un malheureux », dans le vers 12 :

Lui font d'un malheureux la peinture achevée.

QUESTION 9

Relevez les verbes à l'infinitif et justifiez l'emploi de ce mode.

QUESTION 10

- Dans la fable, transposez le discours direct en discours indirect.
- Si « dit-il » était au passé simple de l’indicatif, comment transposeriez-vous le discours ?


Corrigés

Corrigé de la question 1

En profiter pour revoir le mouvement du classicisme, avec Romain Mediaclasse :

Corrigé de la question 2

Corrigé de la question 3

Nous avons une phrase complexe composée de deux propositions indépendantes, coordonnées par la conjonction de coordination ET.

  1. Première proposition indépendante : Un pauvre bûcheron, tout couvert de ramée, sous le faix du fagot tout autant que des ans gémissant et courbé, marchait à pas pesants (verbe : marchait).
  2. Deuxième proposition indépendante : tâchait de gagner sa chaumine enfumée (verbe : tâchait). On notera que la phrase a un seul sujet, commun pour les verbes des deux propositions.

Corrigé de la question 4

  • pauvre : adjectif qualificatif masculin, singulier, épithète liée antéposée du nom "bûcheron"
  • tout couvert de ramée : groupe adjectival, apposé au nom "bûcheron" ; le participe passé "couvert", utilisé comme adjectif, a une fonction d'épithète détachée de "bûcheron"
  • Sous le faix du fagot aussi bien que des ans gémissant et courbé : groupe adjectival, apposé au nom "bûcheron" ; l'adjectif verbal "gémissant" et le participe passé "courbé", utilisé comme adjectif, sont épithètes détachées de "bûcheron".

Corrigé de la question 5

Corrigé de la question 6

Corrigé de la question 7

Corrigé de la question 8

Corrigé de la question 9

Corrigé de la question 10


Tous mes remerciements à Romain Mediaclasse pour ses remarquables vidéos ! Je vous recommande son site.